Un nouveau nom

J’allais commencer cet article par le sempiternelle “cela fait X mois/années que je ne suis pas venue ici, blabla…”. Et en fait je crois que pour que ça marche, pour que j’avance, pour que ça change enfin, il faut ne pas utiliser ce vieux bol.

Je suis là. Et en fait, je ne me forcerai de rien. Tout comme je ne me suis forcée de rien et à ne pas écrire ici. En espérant exorciser de vieux fantômes, je ne dirai pas “j’écrirai plus souvent, je serai là”, déjà parce que les promesses ça va bien cinq minutes, et ensuite … En fait j’ai envie d’être ici pour moi.

J’ai bien écrit et ouvert de blogs, de sites, de comptes, pour les autres. Et pour toutes les fois où c’est arrivé (soit toutes les fois), il y avait un fond d’espoir de créer une étincelle chez toi, lecteur•ice. C’est moyen bof.
La clé du truc c’est de faire pour soi. D’abord pour soi (même si faut avouer qu’au fond si je voulais que tu lises mes articles, que tu les commentes toussa, c’était pour me caresser dans le sens du poil, trouver cette reconnaissance). Il est temps que je me reconnaisse moi, toute seule, comme une grande.

Alors certes, c’est ironique. Si c’était tellement un truc entre moi et moi, je n’écrirais pas dans les landes des internets publiques. En fait j’aurai envie de dire comme Jordan Baker dans Gatsby : “j’adore les grandes soirées si pleine d’intimité. En petit comité, impossible de s’isoler…”
Les internets c’est une grande soirée, il y a tellement de mondes, tellement, alors mon petit blog passera très bien inaperçu. C’est parfait.

Je change de nom. Enfin de pseudonyme. Et en fait ce pseudonyme n’est pas très nouveau pour moi.
Titania était mon tout premier pseudonyme sur le net. Mon tout premier ! Je devais avoir 11/12 ans tout au plus. J’en suis toute nostalgique, c’était mes premiers pas en anonyme sur la toile…
Ce n’est pas que je ne veux plus m’appeler Morgane ou quoi, non clairement non.
Un besoin de reprendre des marques d’identité du net, Morgane c’est la moi réelle, c’est rarement celle qui écrit sur le net.

Alors j’ai repris mes anciennes marques. Retrouver du moi voyageuse et exploratrice, la créative, la joueuse…

EDIT du 01/05 : J’ai voulu le faire évoluer. Parce que “Titania10” c’était la moi pré-adolescente. Celle qui découvrait le net, photoshop, le design, les sims… Aujourd’hui c’est des choses que je maîtrise.
D’autant qu’entre temps j’ai découvert d’autres choses, et développer d’autres talents. J’ai remarqué, comme une belle synchronicité, que Titania était la jonction entre “Titan” et “I.A.”. Loin de moi de m’approprier un titre comme celui d’un déité mythologique destructrice (même si pour l’égo c’est cool, faut avouer, espérons que j’y retrouve un peu de ma confiance en moi hahaha). Ceci dit l’acronyme I.A. ça me parle beaucoup, les nouvelles technologies et moi c’est un amour doux et suave, qui dure depuis plus de 15 ans. Alors je le met en évidence dans Titan.i.a. !

“Niblis” est un type de créature spectrale de l’univers de Magic The Gathering (le jeu de cartes). Jeu auquel je joue avec mon compagnon. J’y affectionne particulièrement les spectres, les Eldrazi (des titans extraterrestres, l’égo n’est jamais très loin), les gorgones et les araignées… Niblis est apparu soudainement dans mon esprit, sa consonance se rapproche du mot latin pour désigner “nuage”, Nubes. J’aime cette idée vaporeuse, insaisissable, presque invisible à l’œil. Un nuage peut être un spectre.

Donc voici, Titan.i.a. Niblis.

C’était juste un petit aparté.

Avec retour,

One Reply to “Un nouveau nom”

Laisser un commentaire